samedi 19 novembre 2016

COP22 MARRAKECH

– Le lancement de l’initiative Adaptation de l’agriculture africaine vise à renforcer la résilience des agriculteurs africains en promouvant une gestion durable des sols, une meilleure gestion de l’eau et une gestion des risques en même temps qu’un développement personnalisé des capacités, de politiques et de mécanismes de financement. – Le lancement du Cadre mondial sur la pénurie d’eau aide les pays à intégrer le changement climatique et l’utilisation durable de l’eau dans les politiques des secteurs agricoles et le dialogue intersectoriel. – 130 maires de villes du monde entier ont signé le Pacte de Milan sur les politiques alimentaires urbaines, qui appelle à des systèmes alimentaires .L’initiative De l’eau pour l’Afrique, mise en place par le Royaume du Maroc et soutenue par la Banque africaine de développement a été lancée à la COP22, dans le but de à rendre justice à l’Afrique par l’adoption d’un plan d’action spécifique qui mobilisera différents partenaires politiques, financiers et institutionnels internationaux. – Les trois alliances pour les bassins, les mégalopoles et les entreprises, créées à la COP21 à Paris et fortement engagées dans l’action sur l’eau et le climat, qui représentent aujourd’hui plus de 450 organisations au travers du monde, ont signé un engagement commun à mobiliser conjointement leurs partenaires, à identifier et diffuser les bonnes pratiques et à soutenir le développement de nouveaux projets.